18
novembre
2021

Siffler hors jeu ou décider de changer de terrain?

L’article en lien en bas de page souhaite mettre un coup de projecteur sur l’inégalité en termes de dotations pour les équipes masculines et féminines de la part de la Fédération Française de Football (FFF). Il stipule que lorsque les hommes reçoivent un set complet de maillots, shorts et chaussettes pour les matchs de Coupe de France, les filles ne reçoivent que le maillot.

Selon moi, il ya plusieurs façons d’aborder ce sujet! Et plusieurs postures potentielles: la posture de la personne scandalisée, de la personne revendicatrice, de la personne féministe (au sens premier et noble du terme), de la personne protectrice, de la personne solidaire, …

Ce sujet est semblable à plusieurs autres sujets au sein de nos organisations. Il soulève une question majeure: celle du #cadre.

Le cadre est protecteur, il est équitable et il a le mérite de permettre le recadrage. Au foot par exemple, aussi brillant le joueur soit-il, lorsque le ballon sort du terrain, il y a faute ou touche pour l’adversaire et cela n’est pas discutable. Il s’agit d’un élément du cadre, de la règle du jeu si vous préférez.

Je propose donc de poser la problématique cité dans l’article différemment. Selon moi, il est important de comprendre s’il y un #recadrage à faire ou plutôt un #changement de cadre à opérer.

Soit la #FFF ne respecte pas le cadre (quelque soit les personnes concernées), et là elle est hors-jeu, et il y a un recadrage à faire. D’autant plus que le foot et le sport en général véhiculent des valeurs de respect des règles et d’inclusion.

Soit le cadre qu’elle respecte est obsolète et ne définit pas clairement les dotations pour les féminines en coupe de France, et dans ce cas là, il est grand temps de redéfinir le cadre et de se doter d’un véritable projet de #transformation au sein d’une organisation qui se doit de s’adapter aux changements sociétaux, et d’être en phase avec les valeurs et les messages qu’elles véhiculent. (Lorsqu’un terrain est difficilement praticable, on change de terrain).

Pour accompagner certaines organisations sportives, j’observe deux choses:

– des dépenses d’énergies inutiles, à se justifier et expliquer. Or, il est crucial d’économiser nos énergies et de les mettre là où il est utile de les mettre.

– une frilosité à faire évoluer le cadre. Le « ça a toujours fonctionné comme ça, pourquoi changer? » ne laisse parfois pas de place à « et si nous faisions différemment, quels seraient les bénéfices? »

Ayons une démarche proactive à l’image de l’#HomoSapiens qui a su s’adapter au fils des siècles! Et je crois que nous en sommes ses descendants, me trompe-je?

Dalila Guillot

L’article:

https://www.leparisien.fr/sports/football/coupe-de-france-feminine-a-rennes-on-reclame-toujours-des-shorts-pour-jouer-16-11-2021

*Photo – Source: LeParisien.fr du 16 11 2021 – photo Le 8 mars 2021, les footballeuses du CPB Bréquigny s’étaient entraînées sans short parce que la FFF ne leur en procure pas pour la Coupe de France, contrairement aux hommes. DR

 

 

Contact

Vous souhaitez en savoir plus, laissez moi un message et je vous rappellerai dans les 48h.

Vous êtes tentés, j’échangerai avec vous autour de vos souhaits.

    Copyright © 2022 / Tous droits réservés.